logo ace
ESPACE ADHÉRENT
Utilisateur Mot de passe
Mot de passe oublié

NOTRE HISTOIRE

 
 

Historique de l'amicale des chefs d'établissements de la Poste

 
- Déjà, la défense du réseau ...
- Une nouvelle représentativité dans un esprit d'équité territoriale et de revendications ...
- Déjà une réforme et une Amicale reconnue avec ce métier indispensable ...
- Une section importante et "active" ...
- Avec les années 1990, l'Amicale Poste, devient autonome ...
- Une adaptation continue ...
- Une mission en adéquation avec les valeurs qu'elle défend : solidarité, convivialité et amitié ...

DE CHARLEMAGNE...

PRUVOST dit Charlemagne,trésorier principal de l'amicale de 1954 à 1967
PRUVOST dit
Charlemagne,trésorier
principal de l'amicale de
1954 à 1967
Dans le prolongement de "l'Association des Receveurs et receveurs des Postes, Télégraphes et Téléphones et des Colonies"
née en 1903, notre AMICALE, grâce à quelques collègues parisiens, a été créée au lendemain de la libération, en 1947,
sous le nom "d'Association Amicale des Receveurs et Chefs de centre des P.T.T."


Déjà, la défense du réseau ...
Dès la première année de son existence, elle a du se battre pour défendre des "petites classes" (6ème, 5ème, 4ème) !! Les logements de fonction, aussi !! Les "remises" ( que certains services administratifs tentaient de détourner), mais également pour sauvegarder la qualité du service public et améliorer la sécurité des établissements.

Colmar 1997, l'amicale célébre ses 50 ans d'existence.
Colmar 1997, l'amicale célèbre ses 50 ans d'existence.
Une nouvelle représentativité dans un esprit d'équité territoriale et de revendications ...
Peu à peu, les provinciaux ont pris leur place - devenus ensuite majoritaire - au sein des instances nationales de l'Association. Le bulletin diffusé aux adhérents devient rapidement une revue, intitulée plus tard "Télépost Magazine". La qualité de la vie des Chefs d'établissement - Poste et Télécom - entra en force dans les revendications permanentes de l 'Amicale.

Déjà une réforme et une Amicale reconnue avec ce métier indispensable ...
A la fin des années 1970, suite à l'évolution des P.T.T., deux Associations (une Poste et une Télécom) furent mises en place sous l'autorité du Président Général de l 'Amicale. Les débats sur l'avenir des P.T.T. ont été nombreux et animés pendant cette décennie, mais l'Amicale tint bon !
Mieux même, puisque à partir des années 1980, sa notoriété s'est encore accrue et des Ministres - de droite et de gauche - accompagnés des directeurs généraux, assistèrent à ses congrès. Les responsables de l'Amicale en profitèrent alors pour affirmer publiquement que le métier de chef d'établissement était incontournable.
Simultanément, ils menèrent des actions, notamment, auprès des parlementaires, contre les restructurations envisagées, dès lors qu'elles auraient des conséquences sur la qualité du service rendu au public, sur la sécurité et les conditions de travail dans les établissements.


Une section importante et "active" ...
Les Chefs d'établissement retraités, regroupés en une Section Nationale, intervinrent également auprès des députés au sujet des mesures de reclassement dont ils étaient, pour la plupart, exclus, et, hélas encore aujourd'hui, dès lors qu'une réforme s'applique et que les statuts des personnels changent !!!
Cette section suit également les réformes concernant les pensions (avec d’autres associations).

Avec les années 1990, l'Amicale Poste, devient autonome ...
Elle va se doter de nouveaux moyens de communication : " La lettre d'information ACE et Liace Retraités" dans lesquels s'exprimera largement le "ras le bol" des chefs d'établissement de tous niveaux, de toutes spécialités et de toutes régions. Las de ne pas être entendus, à l'appel de l'Amicale, ils furent plus de 1500 à manifester devant le ministère le 15 avril 1992. Les vraies questions furent à nouveau posées  : quel est l'avenir de l' établissement ? Quel est le rôle du chef de cet établissement ? Ces questions sont plus que jamais d'actualité !!!!

Une adaptation continue ...
L’Amicale adapte en permanence ses structures à celles de La Poste. En outre, dès 1993, elle s’est préoccupée de la responsabilité pénale de ses adhérents. Un contrat de groupe fut passé avec la Garantie Mutuelle des Fonctionnaires. Il est toujours en vigueur et grandement apprécié par tous.

Une mission en adéquation avec les valeurs qu'elle défend : solidarité, convivialité et amitié ...
Avec la multiplication et l’accélération des réformes à La Poste, la mission de l’Amicale est devenue prépondérante pour la défense des intérêts matériels et moraux de ses adhérents. Heureusement au fil des années elle n’a rien perdu de son dynamisme et de sa notoriété. En 2006, « Liace Magazine » reprend deux autres publications (Liace mensuel et Liace retraités) et en Novembre, fête la sortie de son numéro 100. A chaque congrès de l’Amicale, tous les hauts responsables du groupe La Poste tiennent à être présents. Ils peuvent ainsi constater qu’à tous les niveaux de l’association, entre actifs et retraités de toutes classes confondues, la convivialité et l’amitié ne sont pas des vains mots. On peut donc faire confiance à l’ACE pour continuer à défendre avec beaucoup d’énergie le métier de chef d’établissement dans le Groupe La POSTE ;

A UNE ALERTE SEXAGENAIRE :

Soixantième anniversaire de l'Amicale
Mai 2007 : Soixantième anniversaire de l’Amicale à Bussang : Le Président du Groupe La Poste Jean-Paul BAILLY est entouré par le Président de l’ACE sortant, Doris STEBIG (à gauche sur la photo) et le nouveau Président de l’ACE, Jacques BLETTERIE.

On peut lui faire confiance pour continuer à défendre, avec beaucoup d'énergie,le METIER de CHEF D'ETABLISSEMENT DANS LE GROUPE LA POSTE.
 

Mentions légales